Monaco

Lancement d’une agriculture urbaine et bio
sur les toits et dans les jardins privatifs de Monaco !

Terre de Monaco vient d’inaugurer un potager urbain dans les jardins de la Fondation Albert II. L’objectif de cette start up créée par une jeune femme passionnée ? Faire pousser des fruits et des légumes bio sur les toits, les balcons et les alentours des bâtiments de la Principauté. Une initiative citoyenne à suivre de près !

« Un potager, c’est un acte politique ». Cette citation de Pierre Rabhi est le credo de Jessica Sbaraglia, fondatrice de Terre de Monaco. Résidant à Monaco depuis six ans, la jeune Suissesse a fait appel ce printemps à une plate-forme de « crowdfunding » pour financer son projet d’agriculture urbaine et a récolté en 60 jours davantage que les 25 000 € dont elle avait besoin ! Elle a aussitôt planté son tout premier potager dans les jardins de la Fondation Albert II de Monaco, partenaire de la jeune Start up. Les 30m2 de maraîchage bio font la part belle aux fruits du sud et aux espèces régionales comme les oliviers, les orangers et les violettes (les violettes n’avaient pas été cultivées en Principauté depuis 300 ans !), marquant la volonté de Terre de Monaco de s’inscrire en douceur dans le territoire.

A l’origine de la vocation de Jessica : le souvenir d’une enfance heureuse dans le Jura suisse, où ses parents cultivaient pour le plaisir, des fruits et des légumes non traités, garantie d’un goût « vrai ». Aujourd’hui, elle explore la principauté à la recherche de toits plats et d’autres espaces restés vierges afin d’y aménager des exploitations agricoles qui respectent les valeurs de la culture bio et de la permaculture. Pour les petites parcelles, comme les balcons ou les terrasses, Terre de Monaco conçoit des potagers sur mesure, entretenus en échange d’une somme forfaitaire annuelle. Des cours de jardinage sont également proposés. Pour les surfaces plus grandes (+ de 100m2), la jeune pousse exploite les terres en échange d’un loyer ou de paniers de fruits et légumes produits sur le site. L’excédent est vendu via le site Internet. Terre de Monaco élève aussi des poules, qui mangent les déchets verts, et des abeilles, pour polliniser les plantes. Un cercle vertueux qui permet à Monaco de renouer avec des traditions agricoles oubliées, version XXIe siècle donc bio, forcément !

L’équipe de Terre Monaco compte 3 personnes : Jessica Sbaraglia, un ingénieur agronome et un jardinier maraicher.

Portrait.
Jessica Sbaraglia, agricultrice urbaine.

Après des études supérieures de commerce en Suisse financées en partie par une activité de mannequinat, Jessica Saraglia a choisi de s’installer à Monaco. Directrice d’un centre de design de bateau et par la suite auto-entrepreneuse dans conseils marketing et relations publique, elle travailla pour le championnat de course automobile électrique Formula E, pour finir la jeune femme a souhaité créer une entreprise en phase avec ses valeurs et sa passion : deux ans durant, elle s’est formée au maraîchage et à la permaculture afin de créer Terre de Monaco, une SARL spécialisée dans la prestation de service de potagers bio et l’exploitation agricole urbaine. Outre la Fondation Albert II de Monaco, des hôtels de luxe en Principauté ainsi qu’une dizaine de clients privés se sont déjà déclarés intéressés par l’offre de notre entrepreneuse au grand cœur.


copyright Aguila Voyages Photo

MissBlabla Communication
Tél : 06 80 26 26 69 / 06 89 70 17 51
E-mail : veronique@missblabla.fr
Site : www.missblabla.fr
Retrouvez-nous sur Facebook