La Parisienne

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMENT LE RUNNING A LIBERE LES FEMMES
Le témoignage exceptionnel de la runneuse,
ethnologue et Professeur, Martine Segalen.

En 20 ans, La Parisienne a été le grand témoin d’une métamorphose : celle de la course à pied. D’abord considérées comme des marginales culottées, les femmes ont au fil des années, investi un milieu qui, peu à peu, s’est alors structuré. Martine Segalen a tout vécu de cette évolution : en 1996, elle a participé à la première édition de la course. Cette année, elle prendra une ultime fois le départ aux côtés de ses filles et petites-filles. Ethnologue et professeur émérite, Martine Segalen est également l’auteur du livre « Les enfants d’Achille et de Nike » aux éditions Métailié. Témoignage unique et précieux.


ICONE
Martine Segalen a 76 ans : elle a commencé à courir quand les femmes ne couraient pas. Ethnologue, professeur émérite, elle a publié “Les enfants d’Achille et de Nike” (éd. Métailié) dans les pages duquel elle décrypte le goût des femmes, des hommes, pour la course à pied.

20 ANS…
Elle se souvient de son premier entraînement pour La Parisienne, il y a 20 ans, aux côtés de Colette Besson. Le 11 septembre, elle s’élancera entourée de ses deux filles et ses trois petites-filles de 20, 22 et 24 ans.

LIBEREES !
Spécialiste des questions culturelles, Martine Segalen a travaillé sur ce qui poussait les populations occidentales à courir… Des raisons bien différentes de celles d’autres sociétés du monde. Entre autres, si la course est une libération de la pensée, une mise en mouvement absolue du corps, elle est l’illustration d’un mouvement de solidarité féminine qui n’en finit plus de monter. Courir est un acte social. A y participer, les femmes ont beaucoup gagné…

MOMENT DE GRACE
Pour Martine Segalen, une course représente un “moment de renversement du monde”. “Tous ces êtres si peu habillés, presque nus dans les rues, qui suent et crachent par terre… Un comportement inacceptable par la société (qui nous a transformés, au fil des décennies, en gens assis) dans d’autres circonstances.” Courir, donc… Oui ! Pour être libre. Pour être ensemble. Sans mise en scène, sans artifice, comme un rituel durement gagné et pleinement assumé.

MEMO

20e année, 20e départ… Nouveau parcours, même passion ! Le dimanche 11 septembre, La Parisienne investit le cœur de Paris : pour l’occasion, 40 000 participantes sont attendues et les 6,7 kilomètres à parcourir s’annoncent plus festifs que jamais. Dès le vendredi 9, un Village dédié à l’évènement accueillera toutes celles qui voudront goûter sans attendre aux surprises organisées : ideal pour chausser les baskets sans stresser !

Infos, inscriptions & programme sur www.la-parisienne.net


Contact Organisation
La Parisienne
E-mail : informations@la-parisienne.net
Site : www.la-parisienne.net
Retrouvez-nous sur Facebook

Contact Relations Presse
MissBlabla Communication
Tél : 06 80 26 26 69
E-mail : veronique@missblabla.fr
Site : www.missblabla.fr
Retrouvez-nous sur Facebook